Subir

Cherchez dans tout le catalogue

Retourner

general

Comment choisir le meilleur traitement pour renover et entretenir une façade

Le temps qui passe, l’effet des rayons UV, l’exposition à la pluie, la pollution et les agents atmosphériques sont les principales causes de la détérioration de la surface des façades. Ce sont des facteurs inévitables, mais leurs effets peuvent être atténués et retardés si le choix de la peinture extérieure est réalisé judicieusement.

Types de revêtements de façade

La résine est le composant ayant le plus d’influence sur les caractéristiques d’un revêtement de façades comme le sont la durabilité, l’élasticité, la perméabilité à la vapeur d’eau, l’imperméabilité à l’eau de pluie, la protection et la mise en valeur de la couleur, etc. Pour cela, il est tout d’abord important de prendre en compte les différents types de revêtements du marché et estimer que leurs caractéristiques et propriétés sont les plus appropriées pour chaque type de façade.

  • Revêtements acryliques : ils se caractérisent par la facilité de leur application. Ils possèdent une imperméabilité et une transpirabilité modérées, les deux caractères déterminés en grande partie par la qualité et la quantité de résine incorporée. Ce sont les revêtements les plus fréquemment utilisés.
  • Revêtements au siloxane : ils conviennent surtout pour les façades nécessitant un équilibre parfait entre l’imperméabilité à l’eau de pluie et la perméabilité à la vapeur d’eau. Les résines siloxaniques apportent au revêtement une haute résistance à l’adhérence des particules responsables de la saleté des façades : poussière, pollution environnementale, moisissures, etc., en maintenant pendant plus de temps les surfaces propres sur lesquelles elles sont appliquées.
  • Revêtements au pliolite : grâce à son adhérence élevée, ce type de revêtement est idéal pour être appliqué sur des façades qui présentent des problèmes d’effritement ou de désagrégation, y compris contenant un certain degré d’humidité à l’intérieur. De plus, nous pouvons trouver ce type de résines en produits aussi bien à base aqueuse qu’à base de solvant. Les deuxièmes cités peuvent, en plus, être appliqués dans des climats froids, à des températures inférieures à 5ºC.
  • Revêtements au silicate : ils se caractérisent par la transpirabilité très élevée qu’ils apportent à des supports exclusivement minéraux : du crépi de ciment et/ou de chaux, des surfaces en béton, des pierres naturelles. Grâce à l’étroite pétrification qu’il atteint avec ces matériaux, c’est le revêtement idéal pour la rénovation de façades historiques ou protégées. Son application est complexe et exige des professionnels qualifiés et expérimentés pour ce type de produits.

 

« Il n’existe pas de revêtement idéal, mais le plus approprié pour chaque support ».

Analyse de la façade

Une fois les différents types de peintures analysés, il est nécessaire d’examiner la propre façade afin de choisir celle qui s’adapte le mieux à ses nécessités. Pour cela, il faudra prendre en compte les facteurs suivants :

  1. Nature de ses matériaux : nous pouvons trouver des façades de multiples matériaux : pierre naturelle, crépis en ciment, chaux, monocouche, brique céramique, béton armé, plaques en pierres, etc. Trouver le type de revêtement le plus approprié pour chacune d’elles sera la clé afin que le reste du processus se termine avec succès.
  2. L’état du revêtement précédent : il est indispensable d’évaluer la base de laquelle nous partons. Il est possible que les façades des édifices construits plus récemment aient besoin uniquement d’être nettoyées d’abord, comme travail unique de préparation. Cependant, les façades les plus anciennes nous obligeront, dans la majorité des cas, à éliminer des restes de peintures précédentes, réparer des fissures, des lézardes et de l’humidité, ainsi que de réguler leur absorption avec un bon enduit du support, avant de réaliser les travaux de peinture. D’autres problèmes pouvant être présents sur ce type de façade comme la carbonatation, les efflorescences, les décolorations, les écaillures, etc., nécessitent un travail de réparation indispensable auparavant.
  3. Le climat de la zone géographique. Les régions froides, avec un indice de précipitations plus élevé obligeront à choisir un niveau supérieur d’imperméabilité, d’élasticité et de transpirabilité du produit que nous appliquons. D’autre part, dans les régions les plus chaudes, nous privilégierons la bonne sélection chromatique et la résistance au vieillissement de la couleur choisie. Les couleurs sombres absorberont une plus grande quantité de rayonnements solaires et se réchaufferont plus que les couleurs claires. Cette qualité sera déterminée par la valeur de son IRS ou indice de réflectance solaire, une échelle qui se mesure avec des valeurs allant de 0 à 100, 0 étant la valeur de la couleur qui absorbera le plus de chaleur (noir) et 100 la valeur de la couleur la plus réflective, qui en absorbera le moins (blanc).
  4. Surface à peindre : à ce propos, le rendement de la peinture indique combien de mètres carrés nous pouvons couvrir par litre. Connaissant la surface de la façade à peindre et le rendement du produit, nous saurons pratiquement avec certitude la quantité de peinture que nous allons devoir utiliser. Pour que ce calcul soit fiable, nous devrons nous assurer avant, d’enduire toute la surface à peindre avec le produit qui convient le mieux, afin que celle-ci absorbe la même quantité de peinture.

 

Le choix de la couleur est un aspect très important et nous devons nous assurer que les produits choisis sont colorés exclusivement avec des pigments inorganiques, étant donné que ceux-ci sont les seuls étant réellement résistants à la lumière du soleil.

Les couleurs éveillent nos sentiments : alors que les façades peintes avec des tons clairs apportent légèreté et grandeur, celles revêtues de tons sombres apportent une plus grande sensation de robustesse et de sérieux. Néanmoins, toutes ces combinaisons peuvent être intéressantes ou nécessaires lorsque nous essayons de faire fondre notre bâtiment dans son environnement. Généralement, les tons doux et neutres résistent mieux au passage du temps que les couleurs plus sombres. Cependant, le choix des produits de haute qualité nous donne la possibilité de choisir n’importe quelle gamme de couleurs, pour leurs propriétés protectrices et de mise en valeur de la couleur.

En définitive, ce sont beaucoup de détails à prendre en compte avant de se décider à peindre une façade. Pour Pinturas Montó, accorder du temps à la réflexion afin de choisir le revêtement des façades le plus adéquat à chaque projet est une garantie. Le travail de rénovation sera plus efficace et durable, et l’état et la résistance de cette façade aux conditions climatiques et aux intempéries se maintiendront beaucoup plus longtemps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Relacionados

AVISO DE COOKIES: Para garantizarle una navegación por nuestra web segura y de calidad, le informamos que utilizamos Cookies. Si está de acuerdo clique ACEPTAR. Puede bloquear o eliminar las cookies instaladas en su equipo mediante la configuración de las opciones del navegador. Para más información consulte nuestra Política de Cookies Aceptar Rechazar